Pour un visage

Au-delà des angoisses éprouvées, des tensions reconnues, de l’âpreté des refus, Laurence Verrey oeuvre sur cet autre versant de la parole toujours miraculée qui nous fait exister, nous relève, nous ressuscite à sa façon pour nous changer en “crieurs de vie”. Avec ses armes blanches, elle nous enseigne la science du guetteur.

Que nous vivions, que nous écrivions, que nous lisions, c’est toujours en ce pays-là pour qu’un visage advienne. ici, sur cette “seule terre toujours vierge qu’est le visage humain”, a lieu le rendez-vous d’un instant dédié par l’écriture qui fait écho à la conscience universelle des hommes et des femmes de maintenant.